Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 23:24

Partager cet article

Repost 0
Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans société
commenter cet article

commentaires

THERESE HILLION 19/07/2016 16:15

Pour qui connaît le public HEC ce discours est effectivement inattendu. Je veux le croire marqué d'une certaine sincérité. Ou bien l'auteur est-il le roi du marketing ? Car son efficacité est surprenante, il a trouvé un écho dans nombre de milieux, le WEB en résonne encore.
Mais alors, la multinationale DANONE, emportée par cette vague d'humanité, a-t-elle cessé d'inciter les femmes du tiers monde à cesser de nourrir leurs enfants au lait maternel, leur ventant les mérites du lait en poudre ? A-t-elle cessé de financer les études des sages-femmes qui leur préconisent cette forme d'allaitement ? Alors que l'on sait que l'eau utilisée pour les biberons n'est pas STERILE et que les ENFANTS MEURENT ?
Depuis quand les bons sentiments garantissent-ils les bonnes pratiques ?
Alors j'aimerais que la petite voix de ce monsieur parle plus haut et plus fort et préconise un comportement exemplaire à la société dont il est directeur.

LEVY 19/07/2016 17:50

Oui, c'est bien là le regard qui se porte légitimement sur l'autre versant du discours. Celui où l'auteur d'un discours remarquable et remarqué est interpellé sur les pratiques de l'entreprise qu'il dirige. Nous sommes tous un peu schizophrènes par rapport à ce type de discours ou de positionnement ... Ou bien est-ce le monde, tel qu'il est, qui nous contraint à démentir les paroles par les actes et à nous confesser à nous mêmes, comme tant d'autres avant nous, que nous voyons plus ou moins clairement le bien pour suivre en fin de compte la pente du mal. Et, dans cette pente, nous est-il seulement donné de pouvoir freiner, ou tenter de freiner, la grâce étant dans la perception du bien ou d'une portion de celui-ci ? Autre façon peut-être de reconnaître que le temps du "libera nos a malo" n'est pas échu, et qu'il n'est très probablement pas près de l'être, et que nous sommes encore dans celui d'une épuisante guérilla contre le Négatif ?

LEVY 04/07/2016 20:30

Une petite voix qui demande qui est ton frère, qui est ta sœur. Et une voix qui est plus forte, qui porte infiniment plus loin que toutes celles qu'on entend comme des voix autorisées, comme les voix censées être les seules importantes. Discours inattendu et prononcé au dernier endroit où l'on s'attendait à ce qu'il le fût ? Et par quelqu'un qui pour ce qu'il représente, se range au nombre des dernières personnes dont il était imaginable qu'il émane. Ou discours de ceux qui font scandale au sens messianique du terme ? Et si on l'entendait comme le condensé d'un Cinquième Évangile soudain formulé et tout spécialement pour notre temps ...