Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 13:59
Le programme de Jésus dans l'Evangile de Luc 4/16-21

Il vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés annoncer une année favorable accordée par le Seigneur Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. »

Lc 4.16-30

 

Nous avons avec ce texte le projet de Jésus.

Il veut que nos vies individuelles et nos sociétés soient transformées selon les valeurs du cœur de Dieu.

Que la volonté de Dieu se fasse sur terre comme elle se fait dans le ciel.

C’est un royaume qu’il inaugure mais qui demande notre collaboration. Il s’agit de chercher le royaume, d’entrer à sa suite dans un chemin de transformation des cœurs et des sociétés.

 

Pour bien entendre cette parole, on peut la rapprocher d’une autre en Lc 6 /22-23 : « Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncé aux pauvres ; et heureux celui pour qui je ne serai pas occasion de chute »

 

Jésus montre quel changement est déjà à l’œuvre.

Il nous appelle et nous associe à son œuvre pour qu’il y ait dans notre monde,

-moins de mensonge et plus de vérité ( c’est le sens des guérisons d’aveugle) ;

-plus de liberté pour que chacun-e puisse marcher librement ( c’est le sens des guérisons boiteux) ;

-un accès à la santé le plus large possible ( c’est le sens des guérisons lépreux) ;

-entendre que Dieu nous aime ( c’est le sens des guérisons sourds) ;

-travailler à ce que la vie soit plus forte que tout , combattre toute injustice qui écrase les gens (c’est le sens des résurrections) .

Jésus a commencé ce règne. Il a besoin de nous pour le continuer.

 

Mais pour cela, comme une porte d’entrée, il nous faut d’abord nous accueillir comme pauvre, reconnaître ce qui nous rends captifs, prendre conscience de nos aveuglements et de ce qui nous opprime.

Et aller à Jésus avec tout cela, le regarder, lui, avoir les yeux fixés sur lui. Pour que sa contagion de santé de liberté, de vérité nos atteigne au plus profond de nous-même.

En fait nous rendre vulnérable pour devenir solidaire de son projet de vie.

C’est un chemin à prendre…à la croisée des chemins.

Laissons cet appel nous rejoindre, laissons-le faire son œuvre en nous.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans Homélies de Soeur Michèle
commenter cet article

commentaires