Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 19:06
Peinture de He Qi

Peinture de He Qi

21 Comme tout le peuple se faisait baptiser et qu’après avoir été baptisé lui aussi, Jésus priait, le ciel s’ouvrit.

22 L’Esprit Saint, sous une apparence corporelle, comme une colombe, descendit sur Jésus, et il y eut une voix venant du ciel : « Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »

Lc3, 21-22

 

1ère piste : Jésus au milieu de la foule

Regarder Jésus, il était au milieu de la foule. Il attendait son tour, attendant comme tout le monde sans privilège. Un homme au milieu d'autres.

M’imprégner de cette attitude. Qu’est-ce qu’elle me dit de lui ?

 

2ème piste : Jésus plongé dans l’eau

Regarder Jésus qui est rentré dans l'eau jusqu'au cou, entièrement enseveli par l'eau. Quel est le sens de cet acte du Christ ? Il n'avait aucun besoin de ce baptême de Jean qui était un rite de purification des péchés. Non. Cette plongée dans l'eau est à l'image de Son Incarnation. Dieu Très-Haut qui se fait Très-Bas pour nous rejoindre. Il n'a pas besoin de baptême, mais rentrant dans l'eau, Il sanctifie toute la matière de nos vies. Il rend saint le plus quotidien de nos vies.

Laissons-nous étonner par ce que nous voyons : le Très-Haut qui se fait Très-Bas, l'humilité du Verbe qui s'est fait l'un de nous sans revendiquer aucun privilège. « Lui de condition divine ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu... » Ph2/6

 

3ème piste : Jésus prie

Regardons Jésus qui prie. .Luc est le seul, comme à son habitude, à mentionner la prière de Jésus. Il nous met devant le mystère de la prière de Jésus. Un mystère qui s'éclaire un peu si l'on comprend que prier n'est pas seulement demander. Prier, c'est écouter, contempler. Jésus écoute le Père et l'Esprit. Il écoute la vie trinitaire en Lui au cœur même de Son humanité. Sa prière est donc Sa présence à Son être même.

A notre petite mesure il en va un peu de même pour nous.

Descendre dans notre cœur profond, là où demeure la Trinité, pour écouter et contempler Dieu présent à l'intime de nous.

 

4ème piste : « Alors le ciel s'ouvrit »

Les Juifs ne prononcent pas le nom de Dieu. Ils le remplacent par d'autres mots comme celui-ci : le ciel. « S'ouvre le ciel », cela veut donc dire que Dieu s'ouvre. Dieu s'ouvre comme une porte qui s'ouvre et donne accès, permet d'entrer. Il est de toujours à toujours ouverture puisqu'Il est amour mais ici l'ouverture est portée à son achèvement de révélation. La porte est donc ouverte, c'est une invitation à entrer.

Gouter cet accès à Dieu, offert, gratuit, sans conditions, pour tout homme, toute femme, chacun, chacune de nous.

 

5ème piste : « Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »

Révélation trinitaire du Père comme volonté d’amour et de vie, de l'Esprit comme acte d’amour et de vie , du Fils comme parole d’amour et de vie. Il faut bien comprendre cette phrase. Dieu prononce cette phrase de toute éternité. Ce n'est pas un aujourd'hui temporel mais un aujourd'hui éternel, sans commencement ni fin. C'est l'identité du Christ qui se dit là. Mais c'est aussi la nôtre. Nous sommes filles et fils avec le Fils. Il est l’aîné d'une multitude de frères et de sœurs.

Ecoutons cela pour nous : nous sommes fils, fille bien aimé.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Merci d'avoir dit: " il sanctifie toute la matière de nos vies" et aussi " Dieu s'ouvre" invitation qu'il nous fait.
Répondre