Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 11:18
Année 2021...avec l'évangile de Marc: Mc 2,18-28

La nouveauté de Jésus

Mc 2.18-28

18 Comme les disciples de Jean le Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vient demander à Jésus : « Pourquoi, alors que les disciples de Jean et les disciples des pharisiens jeûnent, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? »

19 Jésus leur dit : « Les invités de la noce pourraient-ils jeûner, pendant que l’Époux est avec eux ? Tant qu’ils ont l’Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner.

20 Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, ce jour-là, ils jeûneront.

21 Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d’étoffe neuve ; autrement le morceau neuf ajouté tire sur le vieux tissu et la déchirure s’agrandit.

22 Ou encore, personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; car alors, le vin fera éclater les outres, et l’on perd à la fois le vin et les outres. À vin nouveau, outres neuves. »

23 Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.

24 Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. »

25 Et Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ?

26 Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. »

27 Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat.

28 Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »

1ème piste :

Une histoire de noces

« Tant qu’ils ont l’époux avec eux. » Verset 19

Ces 3 versets 18 à 20 sont étonnants. La question du jeûne est mise en référence avec Jésus qui se compare à l’époux d’une noce. On ne jeûne pas à une noce ! Il est l’Epoux venu épouser notre humanité.

Jésus, venu épouser notre humanité : qu’est-ce que cela » dit » à mon cœur ?

2ème piste

Une histoire de couture

Question d’un vieux vêtement et d’une pièce d’étoffe neuve, celle-ci ne pouvant servir à raccommoder le premier.

Quel est ce vieux vêtement, quelle est cette pièce d’étoffe neuve ? Une réponse, peut-être : cette étoffe toujours neuve, c’est le vêtement des noces, les noces de notre baptême qui nous incorpore au Christ et qui nous a fait revêtir le Christ. En Ga 3/27, Paul écrit :« Vous tous en effet, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ » En fait, cette étoffe toujours neuve, ce n’est pas quelque chose, c’est quelqu’un : c’est lui-même.

Quel vêtement ancien à quitter parce qu’il m’empêche de revêtir le nouveau ? Quel combat en moi : ce qui est à perdre pour gagner le meilleur… ?

3ème piste

Une histoire de vin

« A vin nouveau, outres neuves » Verset 22

Jésus déclare dépassées les « les vieilles outres » de la religion, pour nous vêtir de la nouveauté de l’Evangile et boire le vin nouveau de la joie.

Quel est ce vin nouveau qui fait éclater les vieilles outres ?

Après le vêtement du baptême, voici le vin de l’Eucharistie. Vin des noces aussi, comme à Cana. Vin de l’Esprit qui fait craquer les vieilles outres de ce qui doit mourir pour pouvoir ressusciter à une vie plus belle, plus neuve, plus vive, plus gorgée de vie.

Quelle outres neuves en mon cœur, dans ma vie pour que ce vin nouveau ne se perde pas ?

Quel est pour moi la nouveauté de l’Evangile ?

4ème piste :

Une histoire d’épi arraché

Jésus redonne son vrai sens au sabbat : un jour fait pour nous et non une contrainte empêchant de vivre. Jésus se fait maitre du sabbat en lui donnant son vrai sens : le jour par excellence où triomphe la vie pour que tous les autres jours soient porteurs de vie.

Quel « sabbat » je m’autorise pour faire grandir la vie en moi ?

5ème piste : 

Résultat : on veut tuer Jésus

« Contre lui en vue de le perdre » Mc 3/6

Tout de suite après ces épisodes et une guérison le jour du sabbat, certains décident de l’éliminer. Ces textes nous montrent bien les raisons de la mort du Christ : sa parole et ses actes mettaient en danger la religion officielle : pardon, miséricorde, vin nouveau de la joie dans la liberté de l’Esprit, discernement : choisir ce qui fait vivre, faire du bien, sauver, est prioritaire sur toute autre chose.

Comment je me sens touché-e par cette priorité de Jésus ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Je me sens touchée parce que ces paroles me libèrent de toutes les contraintes sans fondement que le clergé voulait m'imposer enfant: avoir une "carte de messe" pour pouvoir prouver qu'on y assistait pour être admis à faire sa première communion, apprendre par coeur des questions/réponses toutes faites du catéchismeJe suis certaine à présent que Jésus ne contraint jamais personne, mais qu'Il attend notre adhésion...
Répondre