Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2022 7 05 /06 /juin /2022 13:13
Homélie virtuelle de Pentecôte : Combien de gens ?

Combien étaient-ils, combien étaient-elles, dans la Chambre-haute du Cénacle, le jour de la Pentecôte ?

Qu’il est bon de se poser des questions pour briser les images stéréotypées !

Un jour que je montrais à un prêtre cette peinture, il m’exprima sa surprise : Marie présente à la Pentecôte ? Des femmes et de hommes autres que les apôtres présent-es à la Pentecôte ?

Et bien oui, il suffit d’être lecteur-trice attentif-ve du Nouveau Testament pour en être sûr.

Il faut également ne pas lire par bouts séparés le livre des Actes de 1,12 à 2,4

A la chambre haute :

  • « quelques femmes dont Marie, mère de Jésus et avec ses frères » 1,14
  • « Ils étaient réunis au nombre d’environ 120 personnes » 1,15
  • « le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble » 2,1
  • « tous furent alors remplis de l’Esprit Saint  et commencèrent à parler en d’autres langues » 2,4

La tradition iconographique a ignoré le plus souvent cela. Un nombre important d'icônes montrent les apôtres et Marie. Beaucoup montrent uniquement les apôtres sans Marie ! Mais il faut attendre des peintures contemporaines comme celle de Sr Ghislaine Pauquet,  pour voir d'autres femmes et d'autres hommes recevant l’Esprit Saint et partant l’annoncer. 

Pourquoi ces différences dans la manière de représenter la Pentecôte?

Parce qu’une interprétation littéraire ou picturale peut servir un ordre établi.

Une Pentecôte avec les seuls apôtres sert une ecclésiologie où seuls les 12 sont bénéficiaires du don de l’Esprit. Et comme cette même ecclésiologie a fait des évêques, les successeurs des apôtres…eux seuls auraient « l’Esprit saint » en plénitude.

Cela fonde une ecclésiologie exclusive.

Alors qu’il n’en est rien : à la Pentecôte, il y avait 120 personnes, homme et femmes dont Marie.

Alors, cette peinture, fidèle au texte des Actes, sert un autre intérêt : rendre à toute baptisée, à tout baptisé sa dignité de pneumatophore, porteur, porteuse d’Esprit et apôtres.

Cela fonde une ecclésiologie inclusive fidèle au texte des Actes des Apôtres.

Belle fête de Pentecôte qui nous redit que tout disciple reçoit l’Esprit Saint pour être apôtre du Christ

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Chère MICHELE est-il encore temps pour les autorités de l'Eglise d'écouter les voix qui, comme la tienne, s'élèvent contre la ségrégation inadmissible entre les hommes et les femmes ? Je lis que pour la première fois les Français se reconnaissant chrétiens ne sont plus en majorité dans la population. Nos assemblées urbaines, encore relativement conséquentes, ne peuvent plus faire illusion. Il me semble que le temps est venu de faire revivre un vrai peuple de Dieu, femmes et hommes confondus, avec les mêmes devoirs, les mêmes prérogatives.<br /> Merci MICHELE.
Répondre
A
Chère Thérèse<br /> merci pour ton commentaire<br /> cette Eglise que tu désires, elle existe déjà par plein d'initiative<br /> qui ne font pas de bruit mais qui font vivre l'Eglise autrement.<br />
P
Si Dieu est vraiment Créateur de l'humanité (à travers le Big bang et l'évolution des espèces) et si de plus Il veut se faire appeler "Père" et nous considérer non plus comme serviteurs mais comme amis, alors tout humain, quelle que soit son origine et son parcours, s'il cherche "la voie, la vérité et la vie", c'est-à-dire sa finalité profonde, sera tôt ou tard habité par l'Esprit-Saint.
Répondre
A
En plein accord avec vous.
O
Interessant comme approche<br /> La BJ met en note que bien sûr il s'agit des onze et de Marie et non des 120 ! <br /> Quand on relit en effet à la suite le doute subsiste
Répondre