Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 22:49

Mc 1/21-28

Ils entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait.

On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes.

Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier :

« Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. »

Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. »

L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui.

Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. »

Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.

 

1-Il enseigne

Il enseigne sans aucune autorisation institutionnelle. Il ne fait pas partie de la caste de ceux qui sont légitimes pour enseigner.

Il nous est donné 3 caractéristiques de son enseignement :

Ayant autorité, pas comme les scribes, neuf.

Quelle est cette autorité, quelle est cette nouveauté ? Pourquoi est-ce différent de l’enseignement des scribes ?

Les scribes sont dans la répétition et ils ne pratiquent pas forcément ce qu’il enseigne.

Jésus, lui, fait ce qu’il dit et dit ce qu’il fait.

Il parle de libération et il libère vraiment comme cet homme de ses démons.

La nouveauté de son enseignement en acte, c’est la libération.

Son autorité, c’est qu’il ne se contente pas d’en parler : il la réalise, il libère vraiment les gens de ce qui les entrave et les empêche de vivre.

 

2-La parole sans les actes

« Tu es le Saint de Dieu » ; qui dit cette formule parfaitement orthodoxe ? Un croyant ? Non, un démon ! Il dit la vérité mais ne vit pas dans la vérité, n’agit pas selon cette vérité. C’est cela de ce genre de démon que Jésus vient nous délivrer.

 

3-Aussitôt

L’évangile de Marc, c’est celui de la promptitude. Il est déjà aux versets : 10, 12, 18, 20, 21, 23, 28 et parcourra  tout l’évangile.

Une manière de nous dire : qu’attendons-nous de plus ? C’est maintenant, tout de suite…

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans REP
commenter cet article

commentaires