Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 15:45

 

 

Paroles de vie de Jésus contre celles de la mort.

 

Quand Jésus eut regagné en barque l'autre rive, une grande foule s'assembla près de lui. Il était au bord de la mer. Arrive l'un des chefs de la synagogue, nommé Jaïros; voyant Jésus, il tombe à ses pieds et le supplie avec insistance en disant: « Ma fille est près de mourir; viens lui imposer les mains pour qu'elle soit sauvée et qu'elle vive! » Jésus s'en alla avec lui.

Il parlait encore quand arrivent de chez le chef de la synagogue des gens qui disent: « ta fille est morte; pourquoi ennuyer encore le Maître? » Mais sans tenir compte de ces paroles, Jésus dit au chef de la synagogue: « Sois sans crainte, crois seulement. » Et il ne laissa personne l'accompagner, sauf pierre, Jacques et Jean le frère de Jacques. Ils arrivent à la maison du chef de la synagogue. Jésus voit de l'agitation, des gens qui pleurent et poussent de grands cris. Il entre et leur dit: « pourquoi cette agitation et ces pleurs? L'enfant n'est pas morte, elle dort. » Et ils se moquaient de lui. Mais il met tout le monde dehors et prend avec lui le père et la mère de l'enfant et ceux qui l'avaient accompagnés. Il entre là où se trouvait l'enfant, il prend la main de l'enfant et lui dit: « Talitha Qoum », ce qui veut dire: « Fillette, je te le dis, réveille-toi! » Aussitôt la fillette se leva et se mit à marcher, -car elle avait douze ans. Sur le coup, ils furent tous bouleversés. Et Jésus leur fit de vives recommandations pour que personne ne le sache, et il leur dit de donner à manger à la fillette.

 

 

Jésus écoute ce père de famille, il à pitié de lui et accède à sa demande, il le suit.

 

A son arrivée, il entend une parole abrupte, qui fait mal: « Ta fille est morte! » Aussitôt Jésus oppose une première Parole de Vie faisant appel à la confiance et à la foi du père: « Sois sans crainte, crois seulement. »

 

Aux paroles de moquerie et à l'incrédulité, Jésus annonce une  deuxième Parole de Vie: « L'enfant n'est pas morte, elle dort. »

 

Face à la mort Jésus prononce une troisième Parole de Vie: « Talitha Qoum! » un mot qui signifie se réveiller, se mettre debout…un mot de résurrection.

 

Comme nourrir le corps et ceux des autres est vital, Jésus  dit une quatrième Parole de Vie en demandant aux parents de donner à manger à la fillette.

 

Jésus guérit, relève, prend en compte notre humanité dans toute ses dimensions. Aucun aspect de notre être ne lui est étranger: spirituel, psychique et physique: on peut penser que ce jour-là, la famille fit un repas de fête!

Ces Paroles de Vie sont aussi pour nous. Comment nous les approprier, les adapter et les intégrer dans notre vie quotidienne? Cherchons...

 

 

Cathy Debay

Partager cet article

Repost 0
Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans Invité-es
commenter cet article

commentaires