Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 10:40

C’est très important de prendre conscience des fausses images que nous faisons de Dieu, des représentations qui proviennent de notre imaginaire, qui n’ont rien à voir avec la réalité, dans l’Ancien testament, on appelle cela des idoles et nous en avons tous.

Je vais donner quelques exemples pour bien me faire comprendre :

-dieu qui se cache au coin de la rue pour me prendre en flagrant délit de faute.

-dieu qui voit tout (cette représentation de Dieu est à l’origine de l’athéisme de Simone de Beauvoir, on voit cela dans son livre Mémoire d’une jeune fille rangée)  à qui rien n’échappe pour mieux m’accuser.

-dieu qui tient notre destin dans ces mains et donc a écrit sur son grand livre ce que je dois faire, sinon ce sera le malheur pour moi.

-dieu paratonnerre, qui moyennant quelques sacrifices, me protégera des souffrances de la vie ;

-dieu puissant qui impose sa loi de fer etc.

On peut allonger la liste, les exemples donnés sont des caricatures, mais nous n’en sommes pas indemnes et elles peuvent s’insinuer en nous sans qu’on y prenne garde.

 

L’enfant qui nait à Bethléem me guérit peu à peu de ces fausses images. Peu à peu parce que nous sommes lents à se laisser convertir, à quitter nos fausses représentations.

 

Il nous faut longuement regarder ce vrai visage de Dieu qui se donne à voir dans la fragilité de cet enfant.

L’Eternel qui est Dieu entre dans notre histoire en se faisant petit enfant.

C’est une révolution de l’image de Dieu, c’est une subversion, une contestation radicale.

Un enfant qui ne sait pas encore parler et qui pourtant nous dit simplement par ce qu’il est : « Je ne suis pas ce que vous croyez, regardez-moi et vous saurez qui est vraiment Dieu. »

Regardons…Dieu est un petit enfant.

Il nous aime le premier, il nous rejoint dans notre histoire : il se fait petit, vulnérable, à la merci de tous, ayant besoin de tous. On peut le prendre dans ses mains,  on peut en faire n’importe quoi. (Et on en a fait n’importe quoi…jusqu’à le clouer en croix)

 

Et ce n’est que le début du dévoilement du vrai visage de Dieu.

Dieu a voulu vivre cela. Pour quelle raison ?

1- Il veut nous dire : Voilà ce que je suis, croyez ce que je vousdis de moi et renoncez à vos fausses images.

2-Il veut nous dire aussi : chassez toute crainte, allez à ma rencontre comme les bergers et les rois mages en toute confiance et en toute joie.

 

On peut relire les 4 Evangiles avec cette clé de lecture :

En Jésus on découvre Dieu à l’écoute des gens, Dieu proche de toutes et de tous, Dieu qui propose, qui appelle, qui suscite la liberté, et jamais ne s’impose, Dieu qui pardonne, Dieu qui guérit.

 

Peut-être la prière à faire pour chacun-e de nous, c’est de se mettre devant cet enfant,de le regarder et de lui parler :

« Dis-moi mon Dieu quel amour de moi a pu te conduire à cette fragilité, cette vulnérabilité ?  Guéris les fausses images que je peux encore me faire qui sont des poisons pour ma vie et une offense à ton vrai visage. »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans fondamentaux de la foi
commenter cet article

commentaires

Françoise ISNARD 16/11/2011 11:03


J'aime beaucoup ton commentaire
Comment se débarrasser des fausses images que nous avons de Dieu