Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2019 5 17 /05 /mai /2019 22:57
Femmes et catholicisme: un document du Comité de la Jupe

Une brochure à lire, à faire connaitre. Un texte provocateur qui demande à être entendu pour sortir de l'immobilisme.

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2019 7 05 /05 /mai /2019 14:06
La voix... Texte de Maurice Bellet

La voix 

Mais qu’est-ce qui est entendu ?

La voix ; d’abord la voix.

Avant toute parole qui dit ceci ou cela, ou plutôt en telle parole ou telle autre, cette voix qui dit la seule chose à entendre et qui peut prendre tant de formes :

tu es mon fils, tu es ma fille ;

tu resurgis d’entre les morts ;

le pire en bas peut-être chemin ;

tu as place éternellement ;

en toi demeure cet insaisissable don que rien ni personne ne   détruira, pas même toi ;

vivre est possible ;

tu es aimé ;

tu peux aimer ;

le désir du désir de vivre et d’aimer suffit déjà ;

te voici parmi les vivants ;

tu es grand à la mesure de ta bassesse , ton humiliation, ta douleur ;

tu reviens de si loin, à toi le grand chemin, à toi la vérité encore inconnue ;

vois ce qui t’est possible et fais-le : aujourd’hui commence ton commencement ;

jamais trop tard, jamais trop peu ;

il n’y a pas d’homme condamné.

 

Une parole de ce genre et peut-être sans mot :

un chant ;

le bruit léger de la bris légère qu’entendait Elie sur la montagne ;

la lumière d’un matin ;

la musique ;

le visage aimé ;

un mot, deux mots, de l’Evangile ou d’ailleurs, de n’importe où, d’un passant, d’un livre médiocre.

 

Un trait de lumière perce la ténèbre.

Ce peut être fulgurant, ce jour-là, cette heure-là, la date à jamais sacrée ;

ou

diffus, même pas vue, travaillant ce que nous nommons l’inconscient.

 

M.BELLET, la chose la plus étrange, DDB 1999, page 79

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2019 1 04 /03 /mars /2019 17:30
De Maurice Bellet dans « la chose la plus étrange » chez DDB 1999, p141-142

Croire au Christ sauveur présent en l’eucharistie et aimer enfin en vérité mon prochain en tout homme, c’est identique : proposition insoutenable…

Et pourtant, pour qui goûte l’eucharistie, cela doit bien être vérité ;

Mais autrement, ailleurs, que dans la prétention du discours.

Car ce ne peut être vrai que dans la relation, le risque de la relation.

La parole qui vient de là et va vers l’autre ne peut être qu’une parole aimante,

Avec tous les risques et toutes les douleurs de l’amour.

Car elle rencontre en l’autre l’étrangeté, l’étrangeté de l’étranger.

Et elle ne peut, dans sa justesse, que commencer par accepter

que l’autre soit en son lieu, en sa langue, en son histoire,

en un ailleurs que je ne domine pas, que je ne « comprends » pas.

Tout ce que je puis dire n’est qu’offrande à autrui en ce qui le concerne, lui,

tel qu’il est où il est.

Et l’autorité de la parole …est en proportion du dépouillement qui s’opère en celui qui la dit :

Il est sans pouvoir et c’est ce sans pouvoir qui peut libérer, ce qui se donne à entendre avec la force de l’absolu…

 

Partager cet article
Repost0
8 février 2019 5 08 /02 /février /2019 15:50
Texte commun du Grand Imam d’Al-Azhar, Ahmad Al-Tayyeb et du Pape François

 

     

LA FRATERNITÉ HUMAINE

POUR LA PAIX MONDIALE ET LA COEXISTENCE COMMUNE

 

AVANT-PROPOS

La foi amène le croyant à voir dans l’autre un frère à soutenir et à aimer. De la foi en Dieu, qui a créé l’univers, les créatures et tous les êtres humains – égaux par Sa Miséricorde –, le croyant est appelé à exprimer cette fraternité humaine, en sauvegardant la création et tout l’univers et en soutenant chaque personne, spécialement celles qui sont le plus dans le besoin et les plus pauvres.

Partant de cette valeur transcendante, en diverses rencontres dans une atmosphère de fraternité et d’amitié, nous avons partagé les joies, les tristesses et les problèmes du monde contemporain, au niveau du progrès scientifique et technique, des conquêtes thérapeutiques, de l’époque digitale, des mass media, des communications ; au niveau de la pauvreté, des guerres et des malheurs de nombreux frères et sœurs en diverses parties du monde, à cause de la course aux armements, des injustices sociales, de la corruption, des inégalités, de la dégradation morale, du terrorisme, de la discrimination, de l’extrémisme et de tant d’autres motifs.

De ces échanges fraternels et sincères, que nous avons eus, et de la rencontre pleine d’espérance en un avenir lumineux pour tous les êtres humains, est née l’idée de ce « Document sur la Fraternité humaine ». Un document raisonné avec sincérité et sérieux pour être une déclaration commune de bonne et loyale volonté, destinée à inviter toutes les personnes qui portent dans le cœur la foi en Dieu et la foi dans la fraternité humaine, à s’unir et à travailler ensemble, afin que ce Document devienne un guide pour les nouvelles générations envers la culture du respect réciproque, dans la compréhension de la grande grâce divine qui rend frères tous les êtres humains.

Pour lire la suite : http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/travels/2019/outside/documents/papa-francesco_20190204_documento-fratellanza-umana.html

 

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 15:58

 « L’espace christique est plus grand que l’espace chrétien » (Maurice Bellet)

Article de Bernard Ginisty publié le 31 janvier 2019 par Garrigues et Sentiers

"Maurice Bellet était en train d’achever son ouvrage Le Messie crucifié. Scandale et folie lorsque la mort l’a emporté, le 5 avril dernier. Myriam Tonus, laïque dominicaine belge, qui a très longtemps accompagné le parcours intellectuel et spirituel de Maurice Bellet, en a écrit la préface où elle rappelle l’axe fondamental de sa pensée : « Le redira-t-on jamais assez ? Maurice Bellet vivait une fidélité sans faille à l’Évangile et au « rapport de la Parole avec le monde » : non d’abord une institution, donc, mais bien un processus sans cesse à repenser, recréer. C’est cette fidélité qui le faisait s’irriter devant une double dérive de la religion chrétienne : le repli crispé sur des vérités toutes faites et la tentative d’accommoder le contenu au « crédible disponible contemporain », c’est-à-dire à ce qui peut consonner avec la mentalité de notre époque » (1)

Pour lire la suite, aller sur le blog de Garrigues et Sentiers :

http://www.garriguesetsentiers.org/2019/01/l-espace-christique-est-plus-grand-que-l-espace-chretien-maurice-bellet.html

Partager cet article
Repost0
11 août 2018 6 11 /08 /août /2018 15:24
A lire: Non ! De l'esprit de révolte par Vincent Delecroix

Extrait d'une interview dans le journal le Monde du 11 aout 2018

"Au fond, pour le dire d'un mot, le courage d'être soi c'est le courage de penser.

Je suis convaincu que le cœur de la domination, c'est empêcher les gens de penser"

Partager cet article
Repost0