Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 18:47
Dieu comme un berger, une femme, un père: 24ème dim. TO

Lc 15. 1 à 31

1- S’approcher et écouter

On y voit le groupe des publicains et des pécheurs :

Il y a deux verbes pour qualifier leur attitude : s’approcher et écouter

Rester à considérer ces 2 attitudes.

*Une décision de se rendre proche de cet homme Jésus, le côtoyer, se laisser changer par lui

*Une décision d’écouter : on a là le verbe qui court le long de toute la Bible : « Ecoute Israël »

Il s’agit de s’ouvrir à la parole d’un autre.

Entrons dans ces 2 attitudes : s’approcher de Jésus dans la confiance et le désir de s’ouvrir à sa parole et surtout de demander une confiance et un désir plus grand que ceux que nous avons.

2-Faire bon accueil et manger

Voir l’attitude de Jésus par deux verbes aussi : faire bon accueil et manger.

Comprendre pourquoi Jésus fait bon accueil : tout simplement parce que il est devant des hommes et des femmes de désir, qui attendent quelque chose de lui, qui on soif de l’entendre.

Prendre conscience de la joie de Jésus.

Rester à regarder Jésus qui fait bon accueil sans condition préalable : le fait de s’approcher et de vouloir écouter suffit.

Rester à regarder ces repas qu’il prend avec eux : dans la société où vivait Jésus, manger est un signe fort de solidarité et de communion, c’est d’ailleurs cela qui scandalise les pharisiens.

3-Une brebis, une pièce, un fils

Prendre du temps pour regarder les images que Jésus prend :

pour parler de nous : une brebis, une pièce d’argent, un fils. Des images qui

chacune à leur manière dise une richesse, une valeur. Nous sommes précieux pour Dieu.

A chaque fois c’est "un-e" , pour dire que chacun-e est aimé-e, manière de reprendre Is 43/1-4 « tu as du prix à mes yeux et je t’aime »

4-Dieu à l’image d’un berger, d’une femme, d’un père.

Prendre du temps aussi pour regarder les images que Jésus emploie pour parler de Dieu :

-Dieu comme un berger

-Dieu comme une femme

-Dieu comme un père

5- S’arrêter devant le trait commun de ces 3 paraboles

perdu / retrouvé

Dialoguer avec Dieu là- dessus : qu’est-ce qui dans ma vie est perdue et que Dieu cherche, recherche ?

5- S’imprégner de la tonalité de joie de ces 3 paraboles, la joie de Dieu

6-Regarder ce que Dieu fait :

*comme un berger :

Courir jusqu’à ce qu’il la retrouve

La mettre sur les épaules

Rassembler amis et voisins

*comme une femme:

Allumer une lampe

Balayer la maison

Chercher soigneusement jusqu’à ce qu’elle l’a trouve

Rassembler amis et voisins

*comme un père:

Confier son héritage

Attendre son retour

Courir à sa rencontre

Le couvrir de baisers

Le revêtir de plus beaux habits

Festoyer

Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans REP
commenter cet article
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 15:12
Visitation: tableau d'Arcabas

Visitation: tableau d'Arcabas

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. » Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

Lc 1. 39-45

 

1ère piste :

Regarder Marie qui se lève. Regarder cette décision qu’elle prend. A-t-elle mûri longuement cette décision ? On ne sait mais elle l’a prise. Se lever, c’est passer à l’action.

M’emplir les yeux et le cœur de cela pour que Marie me transmette son dynamisme.

2ème piste :

Regarder Marie qui se rend en hâte. Non seulement, elle décide mais met sa décision en œuvre en marchant d’un bon pas, rapidement comme pressée par un grand désir. Se demander la raison de sa décision et la raison de son empressement : Vérifier la parole de l’ange ? Non. Désir d’aider sa cousine ? Peut-être. Vouloir partager avec elle leur joie mutuelle ? Sûrement.

Sentir cette joie de Marie. S’en imprégner. Elle veut aussi nous la partager pour éveiller plus de vie en nous.

3ème piste :

Elle salue Elisabeth. En fait elle lui dit « réjouis-toi ». Le même mot que l’ange lui avait dit. Entendre cette salutation : « Réjouis-toi » ; la laisser résonner. Elle est pour chacun-de nous aussi. Marie nous la dit.

Et laisser Marie nous dire les motifs de cette réjouissance en nos vies : je suis aimé-e par Dieu…

4ème piste

Regarder les conséquences de cette salutation. L’enfant tressaille dans le ventre d’Elisabeth. Elisabeth est remplie d’Esprit Saint. Regarder comment une salutation de réjouissance peut éveiller la vie de l’Esprit en quelqu’un.

Sonder comment je m’approche des autres. Ce qui pourrait modifier ma manière d’entrer en relation.

5ème piste

Entendre la prophétie d’Elisabeth. Remplie d’Esprit Saint, elle prophétise, elle est prophète ! Au point que cette prophétie a traversé les âges, interminablement répétée dans tous les chapelets du monde !

S’étonner du silence de la Tradition chrétienne sur la qualité de prophète d’Elisabeth.

6ème piste

« Comment m'est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ? »

Entendre cette question. La faire nôtre. Marie aussi vient à nous. Comment l’accueillir ?

7ème piste

Ecouter sa confession de foi, ce qu’elle nous dit de Dieu : un Dieu de miséricorde qui renverse les puissants de leurs trônes et élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.

Réaliser que ce magnificat de Marie est un texte dangereux pour tous les tyrans du monde. Pinochet, quand il était au pouvoir en Argentine l’avait fait interdire !

 

 

 

 

Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans REP
commenter cet article
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 15:35

L'Equipe de France Féminine disputait dans la nuit de mercredi à jeudi son premier match des Jeux Olympiques de Rio 2016. A l'Estadio Mineirao de Belo Horizonte, les Tricolores étaient opposées à la Colombie. Elles l'ont emporté 4-0, grâce à des buts signés Mads Toppel c.s.c. (2e), Eugénie Le Sommer (14e), Camille Abily (42e) et Amel Majri (82e). Découvrez tous les buts en une minute !

Un pas de plus pour sortir le foot féminin de la clandestinité dont les médias le maintiennent encore!

Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans société
commenter cet article
6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 21:57
6 août : Jésus transfiguré en Luc 9,37-39

Lc 9,27-36

Je vous le dis en vérité : parmi ceux qui sont ici présents, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le règne de Dieu. » Environ huit jours après avoir prononcé ces paroles, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante. Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés. Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait. Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul. Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

 

1- Certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le règne de Dieu

Cette parole énigmatique peut s’éclairer si on le comprend comme une introduction à l’expérience de la Transfiguration. Voir le Royaume venir avec puissance c’est voir Jésus dans sa gloire, c'est-à-dire le voir tel qu’il est : pleinement Dieu et pleinement homme. Parfaite unité du divin et de l’humain sans confusion ni séparation.

2-Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques

Il l’a déjà fait en Lc 8/51 quand il rend la vie à la fille de Jaïre. Il le fera quand il entre en agonie en Mc 14/33

Il le fait ici quand il révèle sa divinité.

Pourquoi ce choix ?

Pour les faire témoins du mystère pascal : le Dieu qui donne la vie, c’est le Dieu crucifié et le Seigneur de la gloire. La gloire au sens de densité d’amour.

3- Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie

Elie et Moïse représente la Thora et les prophètes de la première alliance. Ils sont là pour attester le long cheminement d’Israël, sa quête laborieuse et hésitante de Dieu, qui trouve sa réalisation en Jésus. Ils sont là pour authentifier sa mission.

4- Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie

Le texte nous dit qu’il ne savait que répondre

Mais cette tente, ce n’est une simple question de campement ! C’est la tente de la rencontre. Quand le peuple était dans le désert, il allait à la tente de la rencontre, lieu de la présence de Dieu. Une voix leur demande d’écouter Jésus le Fils et ensuite ils ne voient plus que Jésus seul. Il n’est pas question de planter 3 tentes car il n’y a qu’une seule tente qui est la personne même de Jésus. La seule et unique tente de la rencontre, c’est le Christ dans la vérité de son humanité et de sa divinité. Jésus seul : unique pâque, unique passage de la mort à la plénitude de la vie, nouvel Exode, celui du passage de la mort à la résurrection. Premier né d’une multitude de frères et de sœurs, celui qui ouvre le passage pour que, à sa suite nous entrions dans la vie éternelle.

Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans REP
commenter cet article
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 23:04
31 juillet : fête de St Ignace de Loyola: sa vie et ses fameux Exercices…en bref !

C’est un basque espagnol qui a vécu au 16ème siècle. Son aventure spirituelle commence avec un boulet de canon. Soldat, il est touché à la jambe et doit pendant un an resté allongé sans rien pouvoir faire. Ce repos forcé va lui permettre de faire une expérience personnelle de Dieu. Il va se rendre compte de ce qui se passe dans son cœur, les mouvements intérieurs qui l’habitent. Il y a ce qui le réjouit un moment et ensuite le laisse insatisfait et il y a ceux qui le réjouissent et cela continue dans la durée, une sorte de bonheur durable. Il va découvrir que ces derniers indiquent un chemin à prendre. Par la suite il va approfondir cela mais déjà il y a là l’essentiel de ce qu’il va proposer dans les Exercices : c'est-à-dire de faire des choix selon ce qu’il y a au plus profond de notre cœur comme désir de vivre, comme bonheur d’exister.

 

Il va donc proposer un cheminement : d’abord ce qu’il appelle un principe et fondement. Ce sont comme les fondations d’une maison pour qu’elle soit solide : bâtir ou consolider une relation de confiance avec Dieu, un accueil positif de soi, un regard de bonté sur le monde. La vérité oblige à reconnaitre que nous ne vivons pas cela vraiment. Notre cœur est blessé de diverses manières. Le retraitant entre donc dans l’étape suivante qui est expérience de guérison, de pardon, de miséricorde. Il expérimente Dieu dans son amour inconditionnel et cela l’amène à entendre que Dieu a besoin de nous. Il nous appelle à le suivre pour travailler avec lui à son projet d’amour et de justice pour ce monde. A partir de ce moment s’ouvre une nouvelle étape : quel est ma place dans ce projet ? Pour cela un chemin : regarder Jésus, le contempler, nous laisser imprégner de sa vie pour qu’elle passe en nous. Etre attentif à ce que cela provoque en nous de désir. La décision qui sera prise là pour mieux aimer et servir le Christ doit se découvrir au plus profond du cœur. Elle n’est pas à chercher à l’extérieur de soi mais à l’intérieur de soi selon le critère de la joie, de la paix, de la force, de bonheur durable. Elle n’est pas à chercher dans la fuite des réalités humaines mais dans la manière dont je les habite, dans l’usage que j’en fais.

Donc, les Exercices spirituels : surtout pas un livre à lire mais une expérience à faire ! Venez les faire chez les Sœurs du Cénacle de manière adaptée à chacun-e, dans la liberté de l’Esprit-Saint.

 

 

Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans Spiritualité ignatienne
commenter cet article
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 12:24

50 mn d'espoir

Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans société
commenter cet article
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 20:39
Méditer avec Lc10/38-42, 16ème dim. TO: Marthe et Marie

Chemin faisant, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses.Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

 

1ère piste :

Regarder Jésus. Comprendre que le désir de son cœur, c’est qu’on prête attention à ce qu’il dit, qu’on l’écoute. C’est cela dont il a besoin, dont il a soif.

 

2ème piste:

Regarder Marie qui lui offre ce que désire son cœur, elle lui offre un cœur qui écoute « elle restait à écouter sa parole ». Regarder son attitude corporelle, elle est assise à ses pieds.

 

3ème piste:

Entendre la parole de Jésus à Marthe : « tu t’inquiètes et tu t’agites ». Si vous le sentez, devant cette parole de Jésus, vous pouvez confier à Jésus ce qui vous inquiète et vous agite, car lui aussi sait écouter.

 

4ème piste:

S’étonner de ce que fait Jésus.

Dans la société où il vivait, seuls des hommes pouvaient être disciples d’un maître.

Ici, il institue Marie, une femme, comme disciple puisque le propre d’un disciple est d’être au pied d’un maître pour écouter son enseignement.

Prendre conscience qu’avec cette attitude, Jésus prend position contre les discriminations dont sont victimes les femmes. Il les libère d’un rôle stéréotypé et leur ouvre un autre univers auquel elles étaient exclues.

 

 

 

 

Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans REP
commenter cet article
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 12:07
Une aventure spirituelle

Bonjour

Le Centre Spirituel du Cénacle de Versailles vous invite à un voyage…

Un voyage tout intérieur, une aventure spirituelle à la découverte d’un autre visage de Dieu : Celui qui suscite notre désir, qui se fait proche, qui se révèle, qui invite à la vie, à la liberté, à le suivre, et dont la volonté n’est pas ce qu’on croit.

Prêt au voyage ?

Alors inscrivez-vous à la retraite dans la vie, familièrement appelé RDV ! Car c’est un rendez-vous avec l’Ami de nos vies : Dieu au-delà des fausses images qu’on se fait de lui.

Cela se passe un mardi tous les 15 jours en après-midi ou soirée de novembre à mars. Vous bénéficiez pendant cette période d’un accompagnement personnalisé qui vous soutient dans votre démarche.

L’inscription se fait après une rencontre avec Sr Michèle Jeunet : cenacle.versailles@wandoo.fr

Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans Info
commenter cet article
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 16:52
10 livres pour votre été

10 livres de divers genres…certains nouveaux, d’autres anciens ( qui peuvent être trouvés sur internet)

mais 10 livres à gouter sans modération.

 

Ilia Delio : l’humilité de Dieu, une perspective franciscaine, Ed franciscaines

Nikolaas Sintobin : moquez-vous de jésuites…humour et spiritualité, Ed fidélité

Henry J.M. Nouwen : lettre à un ami sur la vie spirituelle, Ed novalis

Pagola : Jésus, approche historique, Ed du Seuil

Marion Muller-Colard : l’autre Dieu, Ed Labor et fides

Frère Emmanuel de Taizé : un amour méconnu, Ed Bayard

 

Jeanne Benameur : insurrections singulières, Ed actes Sud

Karima Berger : les attentives, Ed Albin Michel

José Saramago : la lucidité, Ed du seuil

Ken Follet : la chute des géants, Ed livre de poche

Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans Livre...coup de coeur!
commenter cet article
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 23:24
Published by aubonheurdedieu-soeurmichele - dans société
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de aubonheurdedieu-soeurmichele
  • : Etre heureuse, avoir plein d'idées et de projets, avoir une parole libre, ...et être "bonne soeur", c'est possible!
  • Contact

Rechercher